Matam, Kanel et Ranérou: La faim menace le nord du Sénégal

L’alerte a été donnée par le conseil national de la sécurité alimentaire. Dans une enquête menée dans 42 départements, ceux de la région de Matam sont les plus touchés. Les causes sont entre autre la dégradation de la consommation alimentaire des ménages, la détérioration des moyens d’existence, la prévalence des nappes en période de soudure…

« Au delà de ces trois départements, sur les 42 départements environ, 382 000 personnes peuvent se retrouver en phase de crise au mois de juin », renseigne l’enquête.

Les risques de famine sont élevés raison pour laquelle le Conseil national de la sécurité alimentaire compte organiser une riposte pour endiguer ce fléau.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :