Le CUSEMS attaque le Rapport Human Rights Watch à la justice

Les enseignants veulent sauvegarder leur image ternie par le rapport de  Human Rights Watch publié hier. En effet, cette ONG a dénoncé l’exploitation sexuelle, le harcèlement et les abus des élèves dans les écoles secondaires du Sénégal.

Le Cadre Unitaire des Syndicats de l’Enseignement Moyen et Secondaire (CUSEMS) va brandir une plainte pour s’insurger contre ce rapport. Une démarche en parfaite adéquation avec celle du Ministère de l’Education nationale du Sénégal qui a déjà déclaré que l’étude du rapport Human Rights Watch ne repose pas sur des bases scientifiques rigoureuses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :