Amadou BA: « Depuis au moins un an, nous connaissons des tensions budgétaires »

Le ministre de l’économie et des finances a fini par reconnaitre ce que opposition et économistes du pays soutenaient depuis des mois. Présidant l’ouverture de la revue du portefeuille des opérations de la banque mondiale, Amadou BA a reconnu les tensions budgétaires non sans préciser que c’est le choix du président Macky SALL.

« Depuis au moins un an, nous connaissons des tensions budgétaires. Mais c’est un choix du président. Lorsque l’on décide de gérer comme le souhaite le chef de l’Etat, dans la rigueur et la transparence, on fait forcément face à des difficultés dans certaines situations. Le carburant et tout ce qui est produit pétrolier représentent 20% de nos recettes. Or, depuis un an, les cours mondiaux ont nettement augmenté. A cela, il faut ajouter l’appréciation du dollar. Face à cette situation, nous avons deux choix. Soit on décide de tout répercuter sur le prix à la pompe et on se fera de l’argent et on financera l’ensemble de nos projets. Soit on bloque les prix comme l’a voulu et souhaité le président de la république. Mais cela entraine des tensions et quelques difficultés car quand on bloque les prix il faut augmenter les subventions. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :